Oui! Même une petite entreprise peut avoir un programme de fidélisation

Nous avons tous déjà entendu qu’il faut beaucoup plus d’argent pour gagner un client que pour le garder. Beaucoup d’entreprises en démarrage se concentrent sur l’acquisition de clients. Cependant, quand on commence à acquérir des clients, on doit consacrer autant de temps à la façon de les garder.

Bâtir un programme de fidélisation est une façon éprouvée depuis longtemps de réduire les pertes de clients. Pourtant, beaucoup de petites entreprises pensent qu’un programme de fidélisation demande beaucoup de temps et d’argent. Grâce à la technologie actuelle, cela n’est pas nécessairement le cas. En considérant les sommes dépensées pour acquérir des clients, il est peut-être temps d’investir pour convaincre d’anciens clients d’acheter de nouveau chez vous. Examinons donc la manière dont une petite entreprise peut lancer le processus de création d’un programme de fidélisation qui améliorera le retour sur l’investissement marketing.

Qui est votre client?

Comme pour toutes les initiatives de marketing, la création d’un programme de fidélisation commence avec les clients. À quoi répondent-ils? À quelle fréquence achètent-ils les produits ou les services que vous vendez? Quels autres produits ou services utilisent-ils? Prendre le temps de comprendre le comportement de vos clients vous aidera à choisir le type de programme de fidélisation à créer.

Choisir le meilleur type de programme

Il y a plusieurs types différents de programmes de fidélité et ils ne conviennent pas tous à toutes les entreprise. « Achetez-en 10 et recevez-en 1 » ne fonctionne pas vraiment pour un concessionnaire automobile qui vend aux familles. Et bien qu’une carte à poinçonner convienne pour un salon de manucure, des récompenses de partenaires sont probablement un meilleur choix si ce salon se trouve dans un espace loué par d’autres professionnels de la beauté.

Voici les trois types les plus courants de programmes de fidélité à envisager et où ils sont appropriés.

• Achetez X, recevez X gratuitement – ce type de programme de fidélisation ressemble aux cartes à poinçonner des cafés des années 1990. De nos jours, cependant, on peut laisser de côté les nombreuses cartes à poinçonner qui se perdent inévitablement et neutralisent le programme en ayant recours au numérique. Les récompenses Spring, par exemple, associent les récompenses aux cartes de crédit ou de débit des clients. Ceux-ci n’ont donc pas à télécharger d’application ou à garder une carte à poinçonner dans leur portefeuille pendant des mois.
• Des points pour les achats – ce type de programme de fidélisation ressemble à ce qu’on voit chez REI et Ulta; où les clients reçoivent des points pour chaque dollar dépensé. Après avoir accumulé suffisamment de points, les clients reçoivent de l’argent ou un cadeau.
• Les récompenses de partenaires – ce programme est utilisé pour la fidélisation et l’acquisition. Plenti est un bon exemple de récompenses de partenaires. Cela est plus compliqué, car il faut s’associer à d’autres entreprises qui offrent des services complémentaires à vos clients. Pour un groupe de propriétaires de petites entreprises, un service comme Belly pourrait être un moyen simple de se coordonner, puisqu’il s’agit d’un des fournisseurs de fidélisation les plus populaires sur le marché. Il s’intègre aux points de vente sur tablette, aux applications mobiles et à une foule d’options de marketing numérique.

Ce ne sont là que quelques idées pour commencer à réfléchir au type de programme auquel vos clients répondront et à la manière dont les outils numériques peuvent vous aider à en faire une réalité.

Comment

comments