Conseils techniques de la rentrée des classes pour les enseignants

Par Mario Stamegna
En tant qu’éducateurs, nous cherchons toujours à élargir notre expertise pour aider nos élèves à s’améliorer. L’intégration de la technologie dans la salle de classe est plus forte que jamais, et les élèves sont extrêmement à l’aise avec l’enseignement du programme à l’aide d’appareils et en ligne. Comment les enseignants peuvent-ils suivre l’environnement toujours en évolution avec une présence technologique accrue dans la salle de classe?

Une chose dont les enseignants entendent beaucoup parler dernièrement, c’est l’apprentissage STIAM. STIAM est l’acronyme de science, technologie, ingénierie, arts et mathématiques. Vous trouverez quelques activités STIAM en ligne ici ou ici, mais au final, STIAM est intégré dans le programme et il incombe à l’enseignant de concevoir des activités où les élèves peuvent montrer leurs apprentissages.

L’apprentissage STIAM n’est pas entièrement basé sur la technologie. Cependant, il y a beaucoup d’activités STIAM sur le Web et dans des applications qui sont offertes afin de compléter ou même d’améliorer l’apprentissage effectué en classe. Beaucoup d’appareils différents vous permettront d’intégrer des activités STIAM avec vos élèves, en plus de rendre le flux de travail quotidien plus efficace.

Les commissions scolaires ont généralement un budget pour la technologie et donneront des ensembles de classe technologiques selon la population de l’école. Cela pourrait inclure des iPad, des Chromebook, des ordinateurs portatifs sous Windows ou une combinaison de tous ces appareils. Parfois, il y a un budget en place pour que les enseignants reçoivent également de la technologie. Durant mes deux premières années d’enseignement, on m’a donné un ordinateur portatif qui fonctionnait très bien pour les applications sur le Web de ma commission scolaire. Toutefois, je n’étais pas en mesure de télécharger quoi que ce soit en raison de l’accès administrateur limité et, après deux ans, l’ordinateur portatif a dû être retourné, car c’était un appareil prêté. Depuis ce jour, j’ai toujours acheté mon propre appareil à utiliser en classe.

Beaucoup de commissions scolaires ont adapté une politique Apportez votre propre appareil (AVAN) pour les enseignants et les élèves. Essentiellement, cela signifie que vos élèves ont accès à la connexion Wi-Fi de la commission scolaire. Cela comprend tous les appareils, des ordinateurs portatifs aux tablettes, en passant par les téléphones cellulaires. C’est une merveilleuse occasion pour les éducateurs d’enseigner aux élèves les principes de la citoyenneté numérique et la collaboration. Un téléphone est un ordinateur; il peut absolument être géré comme un outil d’apprentissage efficace et productif.

Alors, quel genre d’appareil devrait-on acheter pour l’utiliser en classe? La réponse dépend de votre budget. Toutes les grandes entreprises technologiques (Apple, Microsoft et Google) offrent le même type d’outils avec toutes les fonctions de collaboration et de modification. Essentiellement, cela se résume à votre niveau de confort avec la technologie, la direction qu’a pris votre commission scolaire dans son initiative technologique, et comment vous planifiez utiliser l’appareil acheté dans la salle de classe.

Il est extrêmement important de considérer que, lorsque vous faites un achat de technologie pour votre salle de classe, tous les appareils ne sont pas égaux. Vous ne recevrez pas la même expérience d’un ordinateur portatif à 600 $ que ce que vous obtiendrez d’un MacBook Pro à 5 000 $. Alors, assurez-vous de penser à comment vous utiliserez votre appareil. Vous n’avez pas besoin d’un ordinateur portatif immensément puissant si vous ne faites que l’utiliser pour vérifier vos courriels et afficher les travaux à faire dans Google Classroom. Toutefois, en règle générale, plus vous dépensez pour votre achat d’origine, plus longtemps l’appareil durera.

Beaucoup d’outils STIAM (robotique, codage, etc.) ont une application Web ou une application disponible pour des tablettes iOS ou Android. Ces produits ne nécessitent généralement pas que vous ayez un appareil haut de gamme, alors il vous est possible de respecter votre budget.

Une dernière chose à prendre en considération est que de nombreux outils productifs sont devenus universels pour toutes les plateformes. Les principaux outils de la suite Office de Microsoft (Word, PowerPoint et Excel) sont compatibles et fonctionnent presque de la même manière que les outils iWork d’Apple (Pages, Keynote et Numbers) et la suite G de Google (Docs, Slides et Sheets). Encore une fois, l’achat de votre appareil devrait se baser sur comment vous pensez intégrer la technologie dans votre classe et l’enseignement du programme, ainsi que sur votre niveau de confort en général avec l’appareil et son système d’exploitation.

Mario Stamegna est un enseignant pour l’apprentissage au XXIe siècle et une personne-ressource de la maternelle à la 12e année à la commission scolaire Toronto Catholic District. Il est également un enseignant Apple et un éducateur Google certifié niveau I. Suivez-le sur Twitter @stamegna21c.

Comment

comments